GNU Social une réponse décentralisée à twitter

Sur ce blog on va essayer de listes des différents articles qui parlent de GNUSocial. Il se trouve que GNU social n’est pas connu. Comme il n’y a aucune société derrière pour faire de la publicité, ce sont les articles de blogs et le bouche à oreille qui fait propage l’information.

Voici donc un article en anglais. « GNU Social : une réponse décentralitée à Twitter

En voici une traduction de certains paragraphes. Si vous savez lire et comprenez l’anglais je vous invite à lire l’article original

Dans notre monde moderne, les réseaux sociaux sont des épés à double tranchant. Ils sont capable de répendre rapidement des informations mais en même temps ils permettent de centraliser beaucoup d’informations sur nous dans les mains de grandes companies comme Facebook, Google ou Twitter. Cela donne des moyens de pister et traqués les activistes.

GNU Social est la meilleure alternative à Twitter grâce à son noyau. A la place d’un serveur unique et centralisé, il fonctionne avec de nombreux serveurs qui communiquent entre eux.

Faire un groupe

Une fonctionalité de GNU Social c’est la possibilité d’utiliser des groupes. ce sont les choses les plus compliqués à faire fonctionner sur GNU Social parce qu’ils commnuniquent sur plusieurs serveurs. En envoyant un message à un groupe, tous les membres du groupes pourront ainsi les voir.

 

#motdièse

Comme sur twitter, vous avez la possibilité d’utiliser des #hastag ou motdièses. Vous aurez donc la possibilité de suivre des sujets.

 

Application mobile

Le réseau GNU Social peut être utilisé sur des ordiphones. Vous pouvez trouver sur les places comme F-Droid des application pour GNU Social. Il y a par exemple AndStatus.

Autres alternatives

GNU Social n’est pas la seule plateforme décentralisé, si vous préférez quelque chose qui ressemble plus à facebookm il y a Diaspora. Sinon il existe aussi Friendica et Redmatrix qui ont des fonctionnalités encore plus poussée mais qui sont plus compliqués.

 

Lire le texte original « GNU Social : une réponse décentralité à Twitter

 

Les commentaires sont fermés.