Revue de la liseuse Kindle Paperwhite

Comme je viens de recevoir la liseuse Amazon Kindle Paperwhite, voici un retour avec des points positifs et d’autres moins.

Les deux grands avantages d’un liseuse sur une tablette sont le confort de lecture avec l’encre électronique et l’autonomie. L’encre électronique donne un aspect papier et ne consomme pas d’électricité que pour changer de page ou afficher un autre contenu. L’autonomie pour une tablette est de quelques heures alors que pour une tablette de plusieurs semaines. Amazon annonce 8 semaines.

La Kindle Paperwhite pèse 200 grammes et a un format d’une feuille A5. C’est vraiment un appareil fait pour lire. On est pas distrait par toute sorte de gadgets. Il y a un petit éclairage pour améliorer le contraste. En effect avec celui-ci l’encre est plus noir et le papier plus blanc.

Le prix de 119€ est tout à fait acceptable.

Quelques points négatifs : Le format propriétaire d’Amazon est un peu gènant car il demande de transformer vos fichier epub en mobi. Calibre est parfait pour cela, il détecte automatiquement l’appareil et en un clic on peut lui charger et transformer un livre numérique. On n’est donc pas obligé d’utiliser le service d’Amazon.

L’écran tactile est parfois peu pratique à utiliser. Je me suis retrouver quelques chapitres plus loin parfois. Il aurait été préférable d’ajouter un ou deux bouton pour tourner une page comme sur le modèle simple.

Cet appareil fonctionne avec wifi et intègre un navigateur expérimental. C’est assez amusant de voir les sites web avec un style vieux journaux. Les photos sont en noir et blanc.

En résumé : Confort de lecture et autonomie sont les deux grands points fort.

Pour aller un peu plus loin…
Pourquoi acheter une liseuse ? (Kindle, Kindle Touch, Kindle PaperWhite et non WhitePaper, Kindle Fire, Kobo, Kobo Glo, etc…)


Salaire minimum en Europe : entre 150 et 1800 euros

La disparité du salaire minimum va de 1 à 10, elle va de 150€ en Roumanie ou Bulgarie et jusqu’à 1800€ au Luxembourg. A noter que le salaire minimum a fluctuer en augmentant et baissant au Royaume Uni. En France est n’est pas si mal placé. Pour beaucoup le salaire minimum en France est un frein à la flexibilité du marché du travail et freinerait l’embauche.

D’autres pays n’ont pas de salaire minimum. Ces statistiques ne reflètent pas le pouvoir d’achat ni le salaire réel moyen. En France le salaire minimum a tendance à tasser les salaire vers le bas.

Vivacare travaille avec Globalis une société qui fait signer des contrats par ruse

Suite de l’histoire Globalis et Vivacare,

Un responsable du commercial indélicat qui m’avait fait signé un contrat en me trompant a tétéphoné en étant mécontant du mail que j’avais écrit. En effet sous l’effet de la colère, j’avais utilisé le mot d’escros.

En fait ce mot est justifié. Comment qualifiez vous une personne qui entre chez vous qui vous parle de chose et qui vous fait signé une feuille pour avoir une offre. En fait c’était un contrat. Rien n’avait été expliqué.

Lettre à Vivacare le jour même ou j’ai appris que j’avais un contrat signé. Annulation. Renvoi de la carte.

Aujourd’hui une lettre est recu en expliquant que j’avais 7 jours pour me rétracté. Comment voulez vous vous rétractez d’une chose que vous n’avez pas encore connaissance. La société refuse l’annulation.

VIVACARE et GLOBALIS ont donc des méthode d’escros.